Rencontre avec Marie et Jean Vaislic

vaislis
Par défaut

Le mardi 30 janvier à 15 heures à l’Espace du judaïsme, Rencontre avec Marie et Jean VAISLIC

à l’occasion de la Journée de la mémoire des génocides et de la prévention des crimes contre l’Humanité.

Exposition Gamins d’hier, ados d’aujourd’hui

affiche_ExpoGamins_500x360
Par défaut

Gamins d’hier, Ados d’aujourd’hui

L’histoire se raconte et se transmetDu 15 janvier 2018 au 29 septembre 2018

« Gamins d’hier, Ados d’aujourd’hui » est une expo sur les enfants et les jeunes de 1939 à 1945. Elle peut se visiter en solo, en famille, entre jeunes et à tous âges ! Des visites commentées pour tous et des ateliers pour les scolaires sont prévues…

Une expo sur les jeunes et pour le jeune public

Pour le Musée qui accueille presque 12 000 élèves par an, consacrer une exposition aux enfants et aux jeunes pendant la seconde guerre mondiale était une évidence ! À partir du 15 janvier 2018, vous pourrez découvrir la vie quotidienne des enfants durant la guerre et l’occupation, les bouleversements qu’ils ont connus mais aussi l’engagement des jeunes dans la Résistance et ses conséquences, le destin d’enfants juifs cachés et certains déportés…

Cette nouvelle exposition temporaire veut bien sûr montrer comment les petits et jeunes Français ont vécu ces événements dramatiques et comment ils ont malgré tout continué à êtres des enfants et des jeunes comme les autres. Mais au-delà des faits historiques, nous voulons également montrer à la fois les différences entre les jeunes d’hier et les jeunes d’aujourd’hui et surtout ce qui rapproche ces deux générations de gamins à 80 ans d’intervalle. Alors que trois générations les séparent, ces gamins d’hier et ces ados d’aujourd’hui ont pourtant bien des points communs : les copains, les parents, l’école, les devoirs, les vacances, les jeux (même si ce sont des jeux vidéo aujourd’hui), les rêves, les premiers flirts, l’envie de grandir plus vite…

Cette exposition cherche à montrer que l’Histoire est avant tout faite d’individus, faite par des hommes et des femmes ordinaires, comme nous, qui nous ressemblent. Elle veut souligner que ce sont justement ces destins individuels qui rapprochent les jeunes de l’Histoire. Elle se veut donc un pont entre les générations pour que les jeunes d’aujourd’hui puissent s’identifier aux jeunes d’hier.