Un buste de François Verdier, 75 ans après

IMG_20190821_111541
Par défaut

Le 19 août 2019, la ville de Toulouse a rendu un hommage particulier à François Verdier.

IMG_20190821_111806

Le choix de l’emplacement est important: les allées Forain – François Verdier

Dans l’effervescence de la Libération, ses quelques amis ont choisi de débaptiser les allées Saint-Étienne du nom de leur ami disparu. Ces mêmes allées qui avaient vu passer ces innombrables défilés du régime de Vichy,  entre les visites du maréchal Pétain, en 1940 et 1942, les chars et les soldats de la Wehrmacht, les démonstrations des légionnaires puis des francs-gardes de la milice en 1943…

verdier françois rueSans les amis de François Verdier, en particulier Pierre Dumas et Claudius Dupont, nul n’aurait su que Forain avait sacrifié sa vie pour préparer ce qui se réalisait en ce mois

 

d’août 1944.

Puis le Mémorial Forain François Verdier a été créé en 1945 et perpétue encore aujourd’hui la transmission du souvenir de François Verdier et de ses combats. Grâce aux engagements de Louis-Marie Raymondis puis de Georges Méric, les collégiens sont régulièrement associés à cette cérémonie si particulière en forêt de Bouconne.

IMG_20190821_111718

75 ans plus tard, la mémoire de Forain est toujours honorée. Mais pour notre association, il fallait impérativement que ses combats, ses valeurs et ses convictions soient rappelés, inscrits dans le bronze, indissociables de l’humaniste qu’était Verdier.

 

« Les jours heureux » du programme du Conseil National de la Résistance

Démocratie la plus large

Pleine liberté de pensée, de conscience et d’expression

Respect de la personne humaine

Égalité absolue de tous les citoyens devant la loi

Démocratie économique et sociale

Subordination des intérêts particuliers à l’intérêt général

Droit au travail et droit au repos

Garantie d’un niveau de salaire et de traitement qui assure à chaque travailleur et à sa famille la sécurité, la dignité

Garantie du pouvoir d’achat national

Syndicalisme indépendant

Plan complet de sécurité sociale

Sécurité de l’emploi

Élévation et la sécurité du niveau de vie des travailleurs de la terre

Facilité d’accession à la propriété pour les jeunes familles paysannes

Retraite permettant aux vieux travailleurs de finir dignement leurs jours

Extension des droits politiques, sociaux et économiques des populations indigènes et coloniales.

Possibilité effective pour tous les enfants français de bénéficier de l’instruction et d’accéder à la culture la plus développée…

 

IMG_20190821_111630

 

75 ans après sa disparition, il fallait qu’il apparaisse de la plus belle façon pour incarner les valeurs que nous voulons voir vivre encore et pour que la génération montante le reconnaisse ou le découvre. Merci à tous ceux qui ont rendu cette incarnation possible et merci à l’artiste pour le saut créatif du livre ouvert sur les épaules de François Verdier !

 

Retour en vidéo sur les allocutions prononcées lors de la cérémonie:

Discours d’Alain Verdier

IMG_8746

Discours de Sébastien Langloÿs, sculpteur

IMG_8748

Discours du Maire

 

Réalisation des vidéos: D.S.A.L. https://dsal.jimdo.com

 

IMG_20190821_111903

 

 

Ciné-débat: l’engagement dans la Résistance

la-vie-sera-belle
Par défaut

Projection du film documentaire de Jacques Capdecomme « La vie sera belle »
Dominique fils d’une modeste famille Corse arrive de Marseille pendant l’été 1940. Il sera arrêté par la Gestapo le 12 Août
1944, sept jours avant la libération de Toulouse, où il avait rejoint les rangs de la résistance. Soixante-dix ans après, la
rencontre, à Toulouse et dans sa région, avec quelques-uns des résistants qui survécurent à la barbarie nazie, donne toute
sa mesure au sacrifice de leurs frères de combat disparus. Parmi eux,Serge Ravanel, Damira Titonel, Roger Mazelier répondent sur les motivations de l’engagement.

Cette soirée sera suivie d’un débat animé par André Magne, secrétaire de l’amicale de la 35ème brigade FTP-MOI et Jacques Capdecomme, réalisateur du film.

 

L’Union : Hommage à la Résistance

affiche 25 mai def-1
Par défaut

Le 25 mai 2019, la ville de L’Union inaugurera une  plaque en mémoire de la 35ème Brigade FTP-MOI Marcel Langer, sur la façade de l’ancienne gare de Loubers, atelier et QG clandestins de la brigade.

La ville confirme  son attachement aux valeurs de la Résistance en dénommant cinq rues du nom de résistantes toulousaines : Angèle Del Rio Bettini, Yvonne-Lucienne Curvale, Marie-Louise Dissard, Ariane Fiksman et Damira Titonel.

Rdv le samedi 25 mai à 17h devant l’ancienne gare de Loubers,  au 29 route de Bessières à  L’Union.

invitation 25 mai