Documentaire « Les Résistants du Train fantôme »

train-fantome02
Par défaut

Mercredi 13 juin à 20h30 au cinéma Le Cratère
Rencontre avec Guy Scarpetta, coréalisateur
du film
En partenariat avec le Musée départemental de la Résistance et de la Déportation et le Comité de quartier Saint-Michel.

Jacob Insel  Collection ADHG

Jacob Insel, tué le 19 août 1944
Collection ADHG

"Charles" Schimmel Gold

« Charles » Schimmel Gold, évadé

conchita

Conchita Grangé Ramos, déportée à Dachau puis Ravensbrück.

 

Le film évoque la vie et les luttes de quelques-uns des 750 déportés résistants qui furent acheminés vers Dachau, pendant l’été 1944, dans l’un des derniers trains de la mort, le train fantôme…L’un des derniers convois de déportés, qui a mis deux mois pour parvenir à Dachau (au lieu de trois jours précédemment), au moment même où la France se libérait, où partout les gares étaient bombardées, les voies ferrées sabotées. Dans ce train, entassés dans des wagons à bestiaux, 750 hommes et femmes, résistants de toutes les tendances, et de toutes origines – en majorité des immigrés, républicains espagnols, antifascistes italiens, juifs d’Europe centrale… Aucun train de déportation n’a mis si longtemps à atteindre sa destination. Aucun, non plus, n’a compté autant d’évasions (environ 200). Signe de la persistance, chez ces déportés, d’un formidable esprit de lutte et de résistance. Le film évoque quelques-uns de ces combattants, ressuscite leurs actions, et rassemble de passionnants témoignages, anciens ou récents. En revenant sur les lieux mêmes, hantés, de ce terrible parcours – 536 déportés de ce convoi ont été immatriculés à leur arrivée à Dachau, dont près de la moitié n’a pas survécu à l’enfer des camps.

Bande annonce

 

Guy Scarpetta présentera son livre Guido (Ed.Gallimard)
Jeudi 14 juin 2018 de 17H00 à 19H00 à la Librairie
Ombres Blanches

Exposition Gamins d’hier, ados d’aujourd’hui

affiche_ExpoGamins_500x360
Par défaut

Gamins d’hier, Ados d’aujourd’hui

L’histoire se raconte et se transmetDu 15 janvier 2018 au 29 septembre 2018

« Gamins d’hier, Ados d’aujourd’hui » est une expo sur les enfants et les jeunes de 1939 à 1945. Elle peut se visiter en solo, en famille, entre jeunes et à tous âges ! Des visites commentées pour tous et des ateliers pour les scolaires sont prévues…

Une expo sur les jeunes et pour le jeune public

Pour le Musée qui accueille presque 12 000 élèves par an, consacrer une exposition aux enfants et aux jeunes pendant la seconde guerre mondiale était une évidence ! À partir du 15 janvier 2018, vous pourrez découvrir la vie quotidienne des enfants durant la guerre et l’occupation, les bouleversements qu’ils ont connus mais aussi l’engagement des jeunes dans la Résistance et ses conséquences, le destin d’enfants juifs cachés et certains déportés…

Cette nouvelle exposition temporaire veut bien sûr montrer comment les petits et jeunes Français ont vécu ces événements dramatiques et comment ils ont malgré tout continué à êtres des enfants et des jeunes comme les autres. Mais au-delà des faits historiques, nous voulons également montrer à la fois les différences entre les jeunes d’hier et les jeunes d’aujourd’hui et surtout ce qui rapproche ces deux générations de gamins à 80 ans d’intervalle. Alors que trois générations les séparent, ces gamins d’hier et ces ados d’aujourd’hui ont pourtant bien des points communs : les copains, les parents, l’école, les devoirs, les vacances, les jeux (même si ce sont des jeux vidéo aujourd’hui), les rêves, les premiers flirts, l’envie de grandir plus vite…

Cette exposition cherche à montrer que l’Histoire est avant tout faite d’individus, faite par des hommes et des femmes ordinaires, comme nous, qui nous ressemblent. Elle veut souligner que ce sont justement ces destins individuels qui rapprochent les jeunes de l’Histoire. Elle se veut donc un pont entre les générations pour que les jeunes d’aujourd’hui puissent s’identifier aux jeunes d’hier.

Cérémonie en mémoire des résistants fusillés au Bois de la Reulle

DSCN1783
Par défaut

 

 

La cérémonie aura lieu le samedi 24 juin 2017  à 9h45 au Bois de la Reulle entre Castelmaurou et Gragnague, à l’endroit où furent retrouvés les corps de quinze résistants.

Vu les difficultés pour stationner, des bus sont mis à disposition sur la place de la mairie de Gragnague.

 

programme

RDV à 9 heures à Gragnague

ACCUEIL (Gragnague)
Arrivée des cars, place de la Mairie
9 heures 30 DEPART, pour le BOIS DE LA REULLE
9 heures 45 DEBUT DE LA CEREMONIE
11 heures 30 MONUMENT AUX MORTS Gragnague

 

Histoire des résistants fusillés au Bois de la Reulle

Conférence sur le maquis de Saint-Lys

cd 17 juin 17
Par défaut

En l’honneur du 73ème anniversaire du Maquis de Saint-Lys -12 juin 1944-, le Conseil départemental de la Haute-Garonne et la commune de Saint-Lys  vous invitent samedi 17 juin, à la mairie, en salle du conseil municipal, à 16h, pour assister à la conférence du Musée départemental de la Résistance et de la Déportation sur l’histoire du Maquis de Saint-Lys.

Cette conférence aura pour thème les valeurs de la résistance et s’inscrit dans le projet du Conseil départemental de la Haute Garonne, les « Chemins de la République ».

A partir de 20h30, sous la halle de Saint-Lys, le public sera accueilli pour assister à la projection du film « Walter, retour en résistance » de Gilles Perret, qui sera suivie d’un débat.

cd 17 juin 17 rv